Un blog pour rêver les pieds dans l’eau

1233489236.jpgJe me suis faite virer de mon job l’année dernière avec l’excuse de la crise.Dehors, in the street, à 46 ans.J’ai touché mes allocations chomages et puis le robinet s’est fermé. Graca ànotre bon ami Zapatero (je vis en Espagne,n’oublions point) j’ai le droit à un prolongement agonique de ma prestation (424 euros, jem’etrange d’émotion…).Mais, cette prestation étant exeptionnelle, je dois me justifier et m’excuser bien bas pour avoir l’effronterie de demander une telle aumone: traduction , je dois me rendre à l’ANPE régulièrement pour justifier mes efforts et je dois notemment,en prime, merendre à la fondation ADECCO.

Je prends donc rendez-vous et jesuis reúe par ue minette de 22 ans qui pourrait être ma fille. Je pensais avoir tout vu avec les zouaves de lANPE mais fi.En fait, cette demoiselle m’apprend qu’à plus de 4 ans, je ne suis plus qu’un déchet pour l’humanité. En d’autres paroles,non moins blessantes, je vous l’assure, elemedit que je fais partie d’un collectif d’exclus sociaux, au même titre que les alcooloques, les psortifs de haut niveau qui ne savent plus quoi faire dans a vie, les hndicapés moteurs et psychiques, les femmes battues qui cherchent à se reínsérer dans la scité et j’en passe.

Sauf que moi, je ne bois pas, je hais le sport,jenesuis pas en chaise roulante, je ne suis pas retardéementale, masi s’il le faut,je peux tout faire pour toucher ces malheureueuses 424 euros. Même me mettre un nez rouge.

février 14th, 2010 at 1:17

Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 17 articles | blog Gratuit | Abus?