Un blog pour rêver les pieds dans l’eau

ecole.jpg

Comme le chantait Sheila dans les années de la préhistoire, the school is finished.

Je me suis inscrite en octobre et je viens de terminer en juin. 9 mois. Une gestation.

Le premier trimestre j’étais toute contente, j’avais eu le courage de venir m’inscrire, après le boulot ça tenait vraiment de la mission impossible: je me levais à 6 heures du matin, j’arrivais à 18 heures à  Barcelone et je reprenais 13 stations de métro pour arriver à l’autre bout de la ville pour ce petit atelier d’écriture créative.

Le premier trimestre j’étais euphorique, le deuxième j’etais sur la pente avec des restes d’espoir et le troisième trimestre j’ai plongé dans l’ennui le plus total. Et la solitude. Par contre au niveau de l’ecriture , ça m’a boostée  au maximum, j’ai écrit un receuil complet de nouvelles , et je vais être publiée, mais ça je vous le raconterai plus tard en détails.

Le premier trimestre , donc ,la joie. Daniel très bon professeur, le côté bohème de l’ecole n’était pas pour me déplaire et puis, Alvaro. Le dernier jour de cours. Chilien. 35 ans à peu près et qui a tout fait , sans que je ne m’en rende compte, pour me parler. Et nous avons parlé. Deux heures,une heure en classe quand tout le monde était parti et une heure au bar du théâtre “Teatreneu”. Le bonjeur. Moi qui suis seule, sans homme et pas beaucoup d’espoir, j’en avais un là, tout près de moi, très afectueux et adorable.Et puis, plouf, il s’est envolé, je ne l’ai plusjamais revu. On avait pris rendez-vous après les fêtes de Noël, en cours. Il n’est jamais revenu. Et vous savez pourquoi? Moi non plus.

juillet 10th, 2009 at 8:29

Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 17 articles | blog Gratuit | Abus?